Gaza: Les deux poids, deux mesures de la CPI dénoncés

Euro-Mediterranean Human Rights Monitor a accusé Karim Khan de "clairs deux poids, deux mesures" pour ne pas avoir pris "une action concrète" sur les développements dans les territoires palestiniens occupés et à Gaza.

Etiquettes : Israël, Gaza, Hamas, Palestine, Cour Pénale Internationale, CPI, crimes de guerre, génocide, Karim Khan, deux poids deux mesures,

« La vision sélective de Karim Khan est une offense honteuse à la justice », déclare l’Euro-Mediterranean Human Rights Monitor. L’organisation indépendante de défense des droits de l’homme basée à Genève a critiqué le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) pour son « échec » à agir sur la situation dans les territoires palestiniens occupés, y compris la bande de Gaza.

Dans un communiqué publié vendredi, l’organisation a accusé Karim Khan de « clairs deux poids, deux mesures » pour ne pas avoir pris « une action concrète » sur les développements dans les territoires palestiniens occupés et à Gaza.

« Face au niveau extraordinairement élevé de documentation – sans précédent dans l’histoire – des guerres israéliennes à Gaza, qui rentrent dans la définition d’un génocide en gestation selon le droit international, la vision sélective de Khan est une offense honteuse à la justice », a-t-elle déclaré.

Notant que le procureur avait visité Israël pour rencontrer des victimes d’une attaque transfrontalière par le groupe palestinien du Hamas basé à Gaza le 7 octobre, le groupe a déclaré qu’il n’avait pas rencontré les « victimes de l’occupation israélienne et du terrorisme des colons ou leurs familles ».

L’armée israélienne a repris les bombardements sur la bande de Gaza tôt vendredi après avoir déclaré la fin d’une pause humanitaire d’une semaine avec le Hamas.

Selon le ministère de la Santé de Gaza, au moins 178 Palestiniens ont été tués et 589 ont été blessés vendredi dans des frappes aériennes israéliennes.

La pause humanitaire a débuté le 24 novembre dans le cadre d’un accord entre Israël et le Hamas visant à suspendre temporairement les combats pour permettre des échanges de prisonniers et la livraison d’aide.

Plus de 15 000 Palestiniens, principalement des enfants et des femmes, ont été tués dans des attaques israéliennes depuis le 7 octobre.

Selon les estimations officielles, plus de 1 200 Israéliens ont également été tués.

Agences

#Israël #Hamas #Gaza #Palestine #crimes #génocide #CPI #KarimKhan

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*