Le Maroc exploite illégalement les ressources naturelles du territoire occupé de la rasd ((CADHP)

Source : MAP, reprise du rapport de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP)

Addis-Abeba, 17 jan. 2013 -(MAP)- «Le Maroc exploite illégalement les ressources naturelles du territoire occupé de la rasd», souligne le rapport de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) qui sera examiné par le Conseil exécutif de l’Union africaine lors de sa 22ème session ordinaire (24-25 janvier).

Le rapport de la mission entreprise par la CADHP, du 24 au 28 septembre 2012, «dans le territoire occupé de la «rasd» pour enquêter sur les violations des droits de l’homme», indique que «les Sahraouis n’étaient pas associés aux accords de pêche signés entre le Royaume et l’Union européenne (UE)».

«La délégation a été informée que l’UE et le gouvernement du Maroc ont signé des accords de pêche autorisant les navires de pêcheurs européens à exploiter les ressources halieutiques dans les eaux territoriales en territoire occupé sans que les Sahraouis n’y soient associés et sans avoir à réinvestir le produit de l’exploitation des ressources au profit des Sahraouis», note le rapport.

«Une préoccupation similaire a été soulevée à propos de l’exploitation des phosphates dans la mine de Boukraa dont le Maroc aurait considérablement bénéficié», poursuit le document.-(MAP)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *