Transfert d’un activiste sahraoui des droits de l’homme à l’hôpital d’Agadir (Maroc)

Agadir (sud du Maroc), 31/12/2010 (SPS) L’administration pénitentiaire de la prison d’Ait Melloul (Maroc) à Agadir, a transporté mardi, le prisonnier politique sahraoui, Yahya Mohamed El Hafed Iaaza à l’hôpital d’Agadir, en raison de la détérioration de son état de sa santé, a rapporté une source du ministère des territoires occupés et des communautés sahraouies établies à l’Etranger.

M. Yahya, avait demandé un traitement médical et une attention pour son état de santé, sachant qu’il souffre des douleurs et des maladies chroniques, comme l’asthme, le rhumatisme, douleur d’estomac et les hémorroïdes depuis de sa grève de la faim de plus de deux mois qu’il a mené en 2009, a précisé la même source.

D’autre part, le prisonnier politique sahraoui, Salama Charafi a été lui aussi transféré jeudi, à l’hôpital suite des douleurs rénales et cardiaques en raison de grève de la faim et aux mauvais traitements de la part de l’administration pénitentiaire marocaine, a-t-on ajouté.

Yahya Mohamed El Hafed Iaaza, âgé de 44 ans et père de trois enfants, purge une peine de 15 ans de prison ferme pour ses positions politiques en faveur de l’indépendance du Sahara occidental depuis son arrestation, le 29 février 2008 à Tan Tan au sud du Maroc, alors que Salama Charafi, (30 ans) est condamné à quatre ans de prison ferme depuis son arrestation le 18 mars 2008 dans la même ville, pour sa participation aux manifestations appelant au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination, rappelle-t-on. (SPS).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*